Demain… L’apocalypse.

Quel sujet « Demain » ! N’étant pas un garçon très optimiste sur notre demain (j’ai déjà du mal aujourd’hui), j’ai tout de suite associé ce projet à (dans le désordre) : bombe nucléaire, guerre, catastrophe climatique, pandémie, misère… Bref, que du noir, que du gore, on allait pas rigoler. Ca allait même saigner. Mais bon, où aller chercher des images. J’ai trouvé un magasin de meubles qui avait crâmé pas loin de chez moi, chouette alors (pas pour les proprios, certes), je tenais mon premier sujet. Ma femme, mes cinq gosses ont chopé la gastro. Chouette, deuxième sujet, la pandémie ! Et après ? Je ne suis ni un reporter de guerre aguerri, ni un touriste à catastrophe (j’aime trop mes charentaises)… Je me suis dit, aujourd’hui je vais photographier des centrales nucléaires, ça c’est tout bon pour demain… Hélas pas encore explosées. Mais avec Photoshop, je vais te transformer ça en véritable acopalypse apocalypse. Hélas, je ne suis pas le roi de Photoshop (en fait je ne sais pas m’en servir du tout).
Finalement, j’ai laissé tomber.

J’ai quand même gardé deux photos de l’incendie (aucune de la pandémie). J’ai balancé la première sur différents forums. Les critiques ont fusé : Le ciel est trop bleu.


J’en ai envoyé une deuxième.

Un conseil : Si vous voulez photographier le jour de l’apocalypse, démerdez-vous pour qu’il fasse un temps de chien, sinon personne ne vous croira !

5 commentaires sur “Demain… L’apocalypse.

  1. C’était plutôt bien parti l’apocalypse. C’est vrai que l’on est parfois un peu influencé par les ambiances cinéma sur la fin du monde. Et les poncifs en terme d’images existent réellement. Il y a des catastrophes très insidieuses qui se passent par très beau temps.

  2. En fait tu te dis pas trop optimiste, mais si on regarde tes photos, elles ne sont pas tristes, tu n’as rien exagéré, bien au contraire tu as plutôt tendance à savoir rendre beau ce qui ne l’est pas toujours… Alors pour un pessimiste, c’est quand même pas mal.

  3. Et tu as oublié « ces féroces soldats qui font rien qu’à mugir dans nos campagnes » comme aurait dit cet incorrigible optimiste de Desproges !
    Mais, par l’image tu peux rendre belle même la catastrophe !

  4. J’ai vu ces images, et oui un ciel bleu me va…
    Il porte un espoir… Un lendemain… même si je suis aussi un incorrigible pessimiste.
    Finalement pas une fin du monde, cette apocalypse!
    Amitiés Ytsh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>