Jean-François Tixier

Né en 1962. Photographe autodidacte. Il découvre la photographie alors qu’il n’a que 7 ans, mais ne fait ses vrais premiers pas dans le domaine qu’à ses 18 ans. Le reportage qui règne en maître à l’époque ainsi que la photographie d’illustration deviennent vite ses domaines de prédilection.
De 1997 à 2011, il travaille dans le domaine de la communication, réalisant photos, textes et projets graphiques au profit de son employeur, complétant ses connaissances au travers de la formation continue : École des Gobelins et Centre de Formation Professionnelle des Journalistes.
En 2010, son approche de l’image change totalement, il s’ouvre au domaine de la photo d’art par le biais de techniques d’assemblage et par des recherches abstraites tandis que dans le même temps ses écrits viennent compléter l’image.
Son portfolio



" Où nous mènera demain ? Qui se construit aujourd’hui ! J’avoue, comme nombre de mes contemporains, avoir perdu mes repères. Sentiment de vivre la fin d’une civilisation socialement et politiquement organisée qui vire à la jungle. Les valeurs émergentes ont nom individualisme, argent ou consommation. Nous voici prêts à brader l’avenir de la planète pour honorer ces nouvelles divinités. Comment dès lors croire que l’homme voudra sortir de la vertigineuse spirale dans laquelle il s’est engagé. Et si demain n’était qu’un aujourd’hui à la puissance 10 ? Vision sombre. Peut-être la lecture du premier code barre venu pourrait nous renseigner ? 782130558200, tiens c’est un bouquin, « Le Capital » d’un certain Karl Marx… Nos sentiments échappent au code barre, les hommes continuent à aimer les femmes, et dans le ventre des femmes poussent des enfants. Je veux croire qu’ils auront la force d’écarter les barreaux des codes barres qui nous enferment. "

Son site web

Son email RP